Or donc, mon adresse online fait peau neuve. C'est désormais par là-bas que tout se passe :







Quant à ceux qui, va savoir pourquoi, regretteraient ma vieille page, bah ; elle s'est
cachée ici...